C’est l’histoire d’une coccinelle que mon mari a eu en cadeau lors de sa crémaillère.

Cette coccinelle depuis nous a suivi dans nos déménagements et a fait le bonheur de notre fils dernièrement lorsque nous avons redispatché entre nos enfants les peluches qui nous appartenaient.

Et puis ces derniers temps, ma fille (alias madame doudou qui n’en a jamais assez) s’est entichée de cette jolie coccinelle.

Il faut dire qu’elle est toute douce et moelleuse. Et pour leurs petites têtes d’enfant elle fait un coussin idéal.

Mon fils n’étant pas monsieur doudou, acceptait de lui prêter. En même temps il a beau dire il ne sait rien refuser à sa sœur surtout quand elle lui fait ses yeux doux…

En arrêt pour cause d’entorse à la cheville gauche (comprendre que la droite, celle qui active la pédale de la machine à coudre n’a rien et fonctionne bien ;-) ) et remarquant leur manège à tous les deux (Nina : aller s’il te plait Noaaaaaaaaaaaaaaaah laisse la moi encore un peu. Noah : Bon d’accord mais tu me la rends demain) je prends mon fils par la main et lui montre le joli patron imaginé par Nath’Mospher et vendu dans le cadre de la BAC en association avec les jolis modèles de Mève couseuse de rêves.

Le patron en question est celui de la Cocci. N’ayant pu me le procurer dans le cadre de la BAC à l’époque, j’ai eu la chance de l’obtenir lors d’une vente express lorsque Nath s’est aperçue qu’il lui restait quelques modèles en stock. Evidemment j’ai sauté sur l’occasion !

Je gardais cette pochette patron fournie avec tous les tissus pour réaliser le joli petit coléoptère et le moment était enfin venu de m’y mettre.

Quand mon fils l’a vu il l’a tout de suite adorée. Alors ni une ni deux je m’y suis mise. Et en quelques petites heures de travail et avec l’aide de mon fils pour le rembourrage, Cocci était née !

coccinelle 1

coccinelle 2

Evidemment ma fille jalouse en a voulu une elle aussi. Alors je lui ai proposé de lui en faire une aux couleurs qu’elle voulait (et n’ayant plus de minky rouge de toutes façons elle n’avait pas trop le choix si elle l’a voulait tout de suite).

Elle a adoré l’idée et s’est prise au jeu du choix des tissus.

C’est comme ça qu’est née Coccinella ! Du bleu pour les ailes, des écureuils sur le ventre et évidemment une touche de rose parce que sinon c’est pas drôle.

coccinelle 3

coccinelle 4

coccinelle 5

Coccinelle a donc hérité de deux jolis bébés farceurs. Mes enfants les adorent et dorment avec. Grande coccinelle est toujours de la partie et a le droit à sa dose de câlins comme les deux autres et continue à être en garde partagée pour leur plus grand bonheur à tous les deux.

coccinelle 6

coccinelle 7

coccinelle 8

coccinelle 9

Ce modèle, imaginé par Nathalie Berthomier est un vrai régal à coudre, simple, rapide pour un résultat au top. Sa bouille est trop craquante ! Et si vous n’avez pas son livre je ne peux que trop vous le conseiller car tous ses petits modèles sont à tomber.

Nathalie si tu passes par là, petit message personnel : je sais que tu as laissé un message expliquant ta décision, mais vraiment…. C’est pas mon genre de réclamer. Et loin de moi l’idée de ne pas respecter ta décision. Mais je n’arrive tout simplement pas à m’y faire… S’il te plait, reviens sur ta décision, continue de créer de jolis modèles magiques et féériques et partage-les avec nous. Et je ne te demande pas ça gratuitement hein. Evidemment tout travail mérite salaire. Parce que c’est trop triste d’être privées de ta magie pour quelques imbéciles. On ne changera pas le monde c’est certain mais tes doudous contribuent à le rendre plus doux. J’en ai trois avec moi au travail, j’en ai trois dans ma chambre, mes enfants ont les leurs et j’en veux encore tout plein d’autres…. S’il te plait….. (tu vois les yeux du chapoté ????) Réfléchis-y ;-)

J’espère que mes coccinelles vous ont plu, en tous les cas elles font le bonheur de mes deux enfants et ça n’a pas de prix.

On se retrouve la semaine prochaine pour une nouvelle cousette de grand ce coup-ci ;-)

Belle semaine !!